vendredi 20 février 2009

C'est le début d'un temps nouveau...




C’est peut-être parce que j’ai décidé de quitter pour l’Afrique et de vivre autrement, mais j’ai l’impression qu’il y’a un vent de changement dans l’air. Au risque de tomber dans le cliché quétaine ou cul-cul, la visite du président américain Barack Obama hier me donne le goût d’espérer que la politique pourrait changer pour le mieux ici et ailleurs dans le monde encore faut-il faire attention de bien gérer les attentes. Bien sûr on parle de crise économique, voire de dépression, de crise alimentaire, énergétique ou environnementale. Bref, tout pour nous mettre le moral à plat. C’est justement ce qui me fait réfléchir. Il me semble que la probabilité que la société frappe un mur est très élevée et par conséquent on voit émerger un discours différent, dont le mien.

Comme un sociologue le mentionnait à la radio dernièrement, les gens positifs font bouger les choses alors que les gens négatifs ne seront toujours que des spectateurs. Traitez-moi de naïf, je l’ai déjà été, ou d’éternel optimiste, mes amis pourraient en témoigner : j’ose croire que la société a commencé à se redéfinir.

1 commentaire:

Jean-François a dit...

Bonne route Patrick,nous serons tous les deux sur le même continent africain dès demain pour moi et avant de partir je voudrais te souhaiter de faire de belles rencontres qui te permettront j'en suis certain de donner une nouvelle direction à ta vie et de canaliser tes énergies et talents. Avec toute mon amitié un ami qui va suivre avec intérêt ton parcours. Sois quand même vigilant, pas d'imprudence. JF

Publier un commentaire